APIdou fait confiance à BAM

APIdou a fait appel au collectif BAM, un groupe de designers engagés dans les pratiques numériques collaboratives, dans l’esprit des licences Creative Commons chères aux makers et adeptes du DIY.

Pour Apidou, la question de l’honnêteté numérique est primordiale, à l’heure où algorithmes et captations de données sont cachés derrière des objets et services soit disant “bienfaisants” et “utiles”. Apidou revendique donc un numérique plus éthique, plus transparent, dans lequel nous pouvons avoir confiance, bref, un numérique plus humain.

 

 

Nous avons choisi les couleurs habituelles de la manette de jeu, car il est plus facile pour un petit de différencier des zones de couleur que la gauche de la droite. La peluche est faite pour être démontée, comme une poupée russe. D’abord pour la laver, mais aussi parce que le jouet est hackable. A vous d’inventer de nouveaux usages…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *